À propos

Qu’est-ce que la pathologie ?

La pathologie,  discipline médicale à part entière, est fondée sur une analyse sémiologique macroscopique (à l’œil) et microscopique (à l’aide d’un microscope optique et/ou électronique) qui compare des tissus pathologiques aux tissus normaux afin de définir des lésions élémentaires. Ces lésions sont intégrées aux données cliniques, biologiques et d’imagerie pour permettre une interprétation synthétique qui aboutit à un diagnostic de certitude le plus souvent, probable parfois.

Avec l’avènement ces dernières décennies de nouveaux plateaux techniques; microdissection, microscopie confocale, tissus micro arrays, la pathologie a pris un virage plus technologique . Très récemment l’émergence  de technique moléculaire tels que exome, transcriptome confirme le lien entre la routine et la recherche en pathologie. Ainsi la pathologie avec ses nouvelles applications, s’intègre de plus en plus dans la prise en charge globale du patient, en apportant outre le diagnostic, de nouvelles données tels le pronostic, le suivi de maladie résiduelle.

Qu’est-ce que la biologie cellulaire ?

La biologie cellulaire est la discipline des sciences biologiques qui étudie la structure, la physiologie, la croissance, la reproduction et la mort de la cellule. La biologie cellulaire explique la structure et l’organisation des organelles, le métabolisme, l’adhésion cellulaire et la migration, le cycle cellulaire et croissance, la réplication et la réparation de l’ADN, la mort cellulaire (ou apoptose), les propriétés du cytosquelette, le trafic membranaire, l’organisation nucléaire, la transduction des signaux et la communication intercellulaire, l’autophagie et la biologie des cellules souches. L’émergence récente de la biologie des systèmes, une discipline qui encourage l’analyse des systèmes vivants dans le contexte d’autres systèmes, permet l’étude de questions biologiques complexes telles que les relations évolutives entre les génomes et l’interaction entre la signalisation intracellulaire et les réseaux de régulation génique.

Qu’est-ce que la biologie du cancer ?

L’étude de la biologie du cancer vise à comprendre les processus biologiques permettant une cellule normale de l’organisme à acquérir un phénotype tumoral. Ce phénotype se développe par une séquence d’évènements histologiques où un tissu normal démontre progressivement une dédifférenciation tissulaire, de l’hyperplasie, des tumeurs bénignes, puis des tumeurs malignes, initialement in situ, puis invasives menant à des métastases. Cette progression de phénotype tumoral est liée à l’acquisition de lésions génétiques ou épi-génétiques qui confèrent aux cellules tumorales plusieurs caractéristiques incluant la prolifération incontrôlée et illimitée, l’échappement aux mécanismes de suppresseur de croissance, la résistance à la mort cellulaire programmée, l’échappement au système immunitaire, l’invasion tissulaire et le développement de métastases, et la néo-angiogenèse (Hanahan & Weinberg, 2011 Cell 144: 646-674). La discipline de la biologie du cancer vise à déchiffrer les mécanismes moléculaires sous-jacentes en utilisant une panoplie de modèles génétiques forts puissants tels que la levure Saccharomyces cerevisiae, le vers Caenorhabditis elegans, la mouche à fruits, Drosophila melanogaster, la souris, Mus musculus, ainsi que des cellules d’origine cancéreuses humaines.

 

×