Identification d’un facteur-clé contrôlant la production de cellules sanguines

25 avril 2017

L’équipe de Julie Lessard, chercheure principale à l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie de l’Université de Montréal et professeure au Département de pathologie et biologie cellulaire de la Faculté de Médecine, a publié une étude dans la prestigieuse revue scientifique Nature Genetics.

Cette étude, réalisée en collaboration avec les Drs Louis Gaboury et Guy Sauvageau, chercheurs principaux à l’IRIC, décrit la découverte d’un mécanisme essentiel dans la production de globules blancs spécialisés dans la défense de l’organisme contre les infections.

Les premiers répondants de l’organisme

Le gène Smarcd2 est essentiel à la production des neutrophiles et des éosinophiles, des cellules spécialisées qui défendent l’organisme contre les pathogènes (ce qu’on appelle aussi le système immunitaire inné). On les retrouve abondamment dans le sang : elles constituent, pour un individu normal, de 50 à 60 % des cellules sanguines. Ces gardiennes sont habituellement les premiers répondants qui arrivent sur le site d’une infection.

Lien vers l’article

×